...CONTENTI?

venerdì 26 agosto 2016

Semen Flower (2011).




Il y a 5 ans on avait commencé à travailler sur un parfum, son nom était Semen Flower.
On avait bâti sa structure a partir du principe : les fleurs comme organe reproductif sexuel des fleurs. Le profil olfactif de certains pollens, comme celui des fleurs de châtaigner, 
meriterait des centaines de lignes. 
Chestnut flower ? What an amazing smell ! Celui ci et certains d'autres étaient le pont qui reliait la reconstitution du sperme humain, pas seulement pyrazines, aussi des molécules chères comme la spermidine, liées à d'autres présentes dans certaines fleurs. L'idées était de créer un parfum éblouissant puisque construit sur des rélation réelles entre homme et nature. Il contenait Bourgeonal, et il aurait pu pour cette raison réellement agiter les spérmatozoides in vitro, comme les recherches scientifiques le démontrent. 
Cela était en quelque lignes, la crédibilité du projet, seulement afin de faire une comparaison entre NOUS et le reste du monde. C'était couteux. Scientifiquement et ésthétiquement brilliant comme travail, mais certainement pas un parfum élégant, pas déstiné à améliorer l'allure des gens. Il serait facilement devenu une blaque. Qui est-ce qu'il aurait adopté comme parfum ? Il existait déjà un parfum idiot comme Secrétions Magnifiques, une blaque carnevalesque commissionné à Givaudan, il nous semble. 
Mais laissons tomber les réconstitutions des pollens des fleurs (puisque ceux-ci, réels, potentiellement allérgisants) et du sperme humain (le vrai, ce n'est évidemment pas matière pour la parfumerie). 
Semen Flower est un projet qui nous a servi afin de découvrir et développer des accords entre molécules de synthèse et extraits naturels (végétaux) surprenants. Il ne s'agissait pas d'un parfum coupé pour etre porté. Le dessin final présentais des erreurs, pour cette raison le projet n'était que tel, et il n'est pas devenu "public". 

Le bon parfumeur doit etre au meme temps un bon évaluateur, il doit etre capable de critique envers soi. Il ne doit pas faire le malin, vendre des erreurs, et attendre que d'autres réfusent comme mauvais son produit. 
Le parfumeur stupide au contraire, fait ce qu'il veut, des conneries, des "parfums" idiots, artistiques, de niche. Donner des noms pompeux aux crottes sur le trottoir, en change-t-il la substance ?

Nessun commento:

Posta un commento

Nous sommes ici pour révérer l'affection que nous recevons, avec dévouement et engagement. Nous voulons accompagner les amis sur le chemin de la beauté avec les compétences et la loyauté qui nous différencient, dans un monde de menteurs et incompétents. Tempo da perdere con approfittatori e perditempo ne abbiamo sempre meno: francamente, non ne abbiamo più.

Possono commentare liberamente solo gli amici e sostenitori. I quali hanno accesso all'under-Blog ed ai contenuti più esclusivi, ricevono sempre risposta e hanno precedenza su tutti gli altri.

I messaggi contenenti link pubblicitari, o comunque non autorizzati, vengono eliminati da sistemi automatici.

J!cky 2.0